Numéros utiles :
Dialyse : 04 73 31 83 00
Consultations Néphrologiques :
04 73 31 54 55

HAD : 04 73 88 40 58


Sièges social :
AuraSanté
ZAC Les Montels III - Rue Marie Marvingt
63118 CEBAZAT
Adresse postale :
Rue Marie Marvingt - CS 10001 CEBAZAT
63360 GERZAT
Tél. : 04 73 98 98 10 - Fax. : 04 73 98 98 29

Association Loi 1901 créée le 13 décembre 1973
Déclaration parue au JO du 22 décembre 1973

Logo FEHAP

Vous êtes ici Accueil >Qualité et sécurité des soins > Notre démarche

Gestion des risques et vigilances

L’anticipation et la prévention des risques. Le traitement des évènements survenus potentiellement dangereux pour éviter leur réapparition ou diminuer leurs conséquences

Nous veillons à la prévention, l’analyse et aux traitements des risques éventuels ou survenus lors de votre prise en charge. Parmi eux : les infections associées aux soins, les douleurs non soulagées, les erreurs médicamenteuses, les risques de chute, un problème d’organisation ou de coordination des soins, le risque cutané, la maltraitance… Chaque risque est anticipé et analysé pour vous assurer le maximum de sécurité.

AQUAVIGILANCE :
Sans eau pas d’hémodialyse ! L’aquavigilance a pour objet l’ensemble des procédures de de traitement et de surveillance de la qualité de l’eau utilisée dans nos services de soins.

Face à ces risques :
• L’eau utilisée pour une séance d’hémodialyse est régulièrement analysée aux différentes étapes de son traitement pour la dialyse.
• Le maintien en bon état des installations de traitement d’eau dans chaque unité de dialyse est assuré par le service biomédical ou des sociétés spécialisées
• Des analyses aux points d’usage (lavage des mains ou consommation) sont effectuées

HEMOVIGILANCE :
Elle a pour objet l’ensemble des procédures de surveillance et d’évaluation des incidents ainsi que les effets indésirables survenant chez les donneurs ou les receveurs de produits sanguins labiles (PSL) au cours d’une transfusion.

Face à ces risques :
• Les produits sanguins sont contrôlés depuis l’EFS (fournisseur) jusqu’à utilisation pour la transfusion. Le bon produit au bon patient au bon moment.
• Les professionnels surveillent un éventuel évènement indésirable survenu chez le receveur ou tout éventuel dysfonctionnement dans la procédure transfusionnelle.
MATÉRIOVIGILANCE :
Elle a pour objet la surveillance des incidents ou des risques d’incident résultant de l’utilisation des dispositifs médicaux (art. L665-3 du Code de la santé publique) tels les générateur de dialyse ou matériels à usage unique (rein artificiels, seringues, etc.).

Face à ces risques :
• Les dispositifs sont contrôlés et répondent à des normes obligatoires de sécurité et de qualité.
• Le stockage et la distribution des matériels sont faits dans un souci de traçabilité
• Le maintien en bon état de fonctionnement des équipements est assuré par le service biomédical ou par des sociétés spécialisées.
• Les professionnels surveillent et déclarent sans délai tout incident.

PHARMACOVIGILANCE :

Elle assure la surveillance du risque d’effets indésirables résultant de l’utilisation de médicaments.

Face à ces risques :

une attention particulière des médecins et soignants est apportée aux signes pouvant traduire une intolérance aux médicaments donnés au cours de la prise en charge.